Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Développement durable, évaluation environnementale

Au niveau régional en Midi-Pyrénées avant la fusion des régions

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 octobre 2016 (modifié le 13 octobre 2016)

Le rapport final sur "L’économie verte en Midi-Pyrénées : évolutions et attentes liées au Grenelle de l’environnement" vient de paraître.

Cette étude visait à améliorer la connaissance régionale sur les difficultés, opportunités et attentes de treize secteurs économiques, dans le but de faciliter leur transition vers une économie verte, c’est-à-dire une économie sobre et décarbonée. Les domaines retenus font partie des grands secteurs économiques régionaux qui étaient particulièrement impactés par le contexte du Grenelle. Ce travail exploratoire a été réalisé en 2 temps. Une première version, conduite par le cabinet Ernst & Young et finalisée en mai 2012, a étudié les dix secteurs économiques suivants : aéronautique et spatial, industrie métallurgique, équipementiers et systèmes embarqués, gestion des déchets, industrie pharmaceutique et chimie, industrie agro-alimentaire du lait et de la viande, industrie agro-alimentaire des fruits et légumes, logistique et gestion de flux, transports collectifs et ferroviaires, artisanat, tourisme. En 2013, il a ensuite été décidé de compléter cette étude en l’élargissant à trois secteurs économiques non encore traités : agriculture, bâtiment, travaux publics et eau. Ce complément a été confié au bureau Parcourir les territoires.

Au total, plus de 150 structures ont été associées à cette réalisation, notamment des acteurs économiques, des syndicats de salariés et des institutionnels. Les deux temps forts en ont été les séminaires d’échanges et d’enrichissement, le 27 mars 2012 et le 8 avril 2014, qui ont réuni plus de 80 représentants du monde économique midi-pyrénéen.

Ces travaux doivent permettre de saisir des opportunités de nouveaux marchés, de réduire les freins, pour une évolution de l’économie de Midi-Pyrénées, en optimisant l’intervention de chacun des acteurs locaux, partenaires de la démarche. L’exploitation des pistes identifiées, tant lors des entretiens réalisés pendant l’étude que les actions mises en évidence lors des deux séminaires de restitution des travaux, reste à réaliser et participera aux travaux réalisés au niveau régional dans le cadre de l’économie verte.

Suite à cette étude, le comité de pilotage régional réunissant, outre la DREAL, le conseil régional, le SGAR, l’ADEME, la DIRECCTE, la DRAAF et les trois chambres consulaires régionales, s’est pérennisé, en un COPIL économie verte. Il a également été élargi à Pôle Emploi, à l’ARPE (agence régionale du développement durable) ainsi qu’à MPE (Midi-Pyrénées Expansion) et MPI (Midi-Pyrénées Innovation). Ce comité, animé par la DREAL, se réunit à une fréquence trimestrielle. Les travaux actuellement en cours consistent à lister les domaines d’interventions et les actions relevant de l’économie verte de chaque partenaire, pour ensuite décider des actions à mener, notamment d’actions conjointes entre partenaires de ce COPIL .

Télécharger le rapport final : rapport final (mai 2014) (format pdf - 11.5 Mo - 19/11/2014)