Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prévention des risques
 

Avalanches

Le terme « avalanche de neige » désigne un écoulement rapide d’une masse importante de neige sous l’effet de la gravité, qui est le moteur de cet écoulement. La pente et l’existence de ruptures de pente ; les conditions d’enneigement, la structure du manteau neigeux, l’état de la surface du sol et la végétation (arbres…), sont les principaux facteurs influençant le déclenchement des avalanches.

Le déroulement de l’avalanche conduit à distinguer des phases et des zones de départ, d’écoulement et d’arrêt. Dans le cas de phénomènes d’ampleur limitée (par rapport au site considéré), la délimitation entre ces trois phases est difficile à faire et l’on parle alors de "coulées".
On regroupera donc ici sous le seul vocable avalanche les termes d’avalanche et de coulées.
Les avalanches font en moyenne plus de 30 victimes par an en France, essentiellement des skieurs.

Elles affectent de nombreuses voies de communication et certains lieux habités dans les Pyrénées.
- L’avalanche du 2 février 1907 touche le village de Barèges (65).

- L’avalanche de neige humide du 30 avril 1983 coupe la route de Gavarnie (65).

- en 1986, plusieurs hameaux ont du être évacués, à L’hospitalet, à Massat, à Mérens par exemple (09)

- l’hiver 1999, plusieurs refuges et cabanes pastorales ont été touchés ( 2 à Auzat (09) par exemple)

- la RN 20 à l’Hospitalet est touchée de manière récurrente (en 2004/2005 1 voiture bousculée en 2005/2006 1 voiture et un engin de déneigement déplacée)