Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Écologie
 

Chasse et ours

Au démarrage de l’opération de réintroduction qui a été conduite en 1996-1997 dans les Pyrénées centrales, il avait été annoncé qu’aucune mesure réglementaire en matière de chasse ne serait imposée. Il s’agissait avec les chasseurs, de gérer au cas par cas, les situations d’interférence entre l’ours et la pratique de la chasse. Chaque problème lié à cette activité a donc été résolu de manière consensuelle. C’est dans ce cadre que les fédérations des chasseurs de la Haute-Garonne, puis de l’Ariège et des Hautes-Pyrénées ont rejoint le projet et sont devenues partenaires. A ce titre, un technicien de chacune des trois fédérations départementales (2 équivalents temps-plein) est mis à disposition au sein de l’équipe technique ours (sous responsabilité de l’office national de la chasse et de la faune sauvage) en charge du suivi technique des ours sur l’ensemble du massif pyrénéen.

Des actions de sensibilisation et d’information concernant l’ours sont réalisées par les fédérations départementales. Les chasseurs participent également directement à la récolte d’indices de présence sur le terrain dans le cadre du réseau ours brun (réseau d’observateurs répartis sur l’ensemble de la chaîne des Pyrénées sous responsabilité de l’équipe technique ours).


En Pyrénées-Atlantiques, une cartographie des sites vitaux reconnus (zones d’élevage des jeunes, d’hibernation, de repos et d’alimentation automnale) a été réalisée sur la base des données du réseau ours brun. Sur ces zones une réglementation des activités cynégétiques (réserves de chasse et interdictions ponctuelles de chasse en battue au chien courant) a été mise en place en 1993 par la fédération départementale des chasseurs des Pyrénées-Atlantiques en concertation avec l’office national de la chasse et de la faune sauvage. De façon ponctuelle, les sociétés de chasse sont amenées à suspendre d’elles-mêmes la chasse si une ourse et son ourson ne se trouvent pas dans une zone réglementée.