Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Sites et paysages

« Dire et vivre mes paysages d’Occitanie »

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 juin 2020 (modifié le 4 juin 2020)

Recueillir les ressentis et les perceptions des paysages d’Occitanie au sortir du confinement 2020

Les paysages d’Occitanie sont constitués de quatre grandes familles de territoires distinctes : deux massifs (Massif central et Pyrénées), un fleuve et son bassin (Garonne) et un littoral (Méditerranée). Pourtant, s’ils en connaissent les formes et les matériaux, les services de l’État, les élus, les aménageurs et gestionnaires en connaissent plus rarement les valeurs que leur attribuent leurs habitants. Ces valeurs sont constitutives du paysage depuis que la loi désigne par paysage, « une partie de territoire telle que perçue par les populations, dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels ou humains et de leurs interrelations dynamiques »**.

Dans le cadre de l’action nationale du troisième "Printemps des paysages" , le Réseau Paysage d’Occitanie*, porté par la DREAL et les CAUE d’Occitanie, propose cette année une action régionale.

« Dire et vivre mes paysages d’Occitanie » propose à tous les acteurs, habitants et visiteurs d’Occitanie d’exprimer leur attachement aux territoires dans lesquels ils vivent ou ont vécu, de dire les valeurs essentielles de leurs aspirations et de leurs actions sur les territoires du quotidien et d’exception, révélées cette année plus que jamais par l’attention du confinement, ce regard posé dans un rayon de 1000 m autour de soi, et l’absence, la privation des territoires au-delà de cette limite, pour chacun depuis mars. La 3ème édition du Printemps des paysages pilotée par le Ministère de la Transition écologique et solidaire en partenariat avec le Printemps des poètes initié par le Ministère de la Culture est dédié cette année, le thème est d’actualité, au Courage. Le courage de retenir dans nos actes de demain, les valeurs essentielles révélées par cette crise sanitaire sans pareil : la vie, la nôtre et celle de nos territoires ; le courage de dire, penser et mettre en œuvre une transition écologique et solidaire des territoires au moment où chacun, après des mois de confinement, retrouve la terre qui lui a trop manqué, avec un nouveau regard, de nouvelles aspirations et ambitions à son égard. Les contributions sont ouvertes jusqu’au 31 décembre 2020. Comme l’an passé, l’action du bureau des paysages du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, portée en Occitanie par la DREAL, est relayée par les deux rectorats de Montpellier et Toulouse dans le cadre de l’action « partage mes paysages » en faveur de la sensibilisation interdisciplinaire des jeunes publics aux territoires, tels que perçus. Des établissements, du primaire à l’enseignement supérieur, sont invités à construire et développer à partir de ces questionnaires, des programmes pédagogiques pour l’année 2020-2021. Cette action constitue le premier élément du plan vertueux de relance de l’économie régionale par le paysage dans le cadre de la stratégie territoriale de déconfinement.

Objectif de cet appel à contribution ?

Recueillir le ressenti personnel des habitants et visiteurs de l’Occitanie sur les paysages dans lesquels ils vivent ou ont vécu, se promènent et auxquels ils sont attachés. Il s’agit de connaître et comprendre les différentes façons de vivre, d’apprécier et de se souvenir des territoires qui forment le cadre de vie des habitants et des visiteurs dans le but de produire une lecture originale et de donner des pistes nouvelles d’actions sur les territoires d’Occitanie.

Qui peut participer ?

Habitants et visiteurs d’Occitanie, scolaires et étudiants, acteurs et décideurs de l’avenir des territoires d’Occitanie, quel que soit votre âge.

Quand ?

Les contributions sont attendues du 1er juin au 31 décembre 2020

Quelle forme de contribution ?

Les témoignages peuvent être très brefs, ou développés, sans excéder toutefois 5000 caractères : des mots, une phrase, un texte, un poème ou répondre à des questions plus ciblées relative à l’appréciation des qualités des espaces. Ils peuvent porter sur toutes les échelles des paysages, qu’ils soient urbains, ruraux ou naturels. Cette année, deux questionnaires peuvent être renseignés :
Le premier « Dire mes paysages » à l’attention des habitants, visiteurs, élèves et étudiants de la région ;
Le deuxième « Vivre mes territoires », à l’attention des acteurs et habitants des territoires investis dans les projets de leur gestion. Chacun choisira de répondre à l’un, l’autre ou les deux questionnaires.

Quelle valorisation ?

Comme en 2019***, le réseau paysage produira une cartographie des territoires mis ainsi en récit et une présentation synthétique de chacune des valeurs mises en exergue par l’ensemble des témoignages. Cette synthèse sera présentée et commentée lors de la réunion plénière annuelle du réseau paysage en présence des élus d’Occitanie, par un grand témoin, anthropologue ou homme de lettres, dans le cadre d’un séminaire international prévu à Toulouse au cours du premier semestre 2021. Enfin elle déterminera les actions partenariales du réseau paysage Occitanie, en terme de connaissance, de recherche-actions et de sensibilisation des acteurs du territoire.

Pour répondre aux questionnaires :

Dire mes paysages
Vivre mon paysage

En savoir plus
* Réseau régional des paysages d’Occitanie : comprend environ trois cents membres et fédère près d’une centaine d’institutions (services de l’État, collectivités locales, établissements d’enseignement supérieur et de recherche, organismes sociaux-professionnels et associations, professionnels et praticiens…). Il participe à l’accompagnement, à la mise en œuvre et à la promotion à la politique du paysage en région, à travers quatre grands domaines d’interventions : échanger, produire, former et informer.
** la loi désigne par paysage, « une partie de territoire telle que perçue par les populations, dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels ou humains et de leurs interrelations dynamiques ». Article 350-1-A Code de l’environnement
*** voir sur le site du réseau paysage Occitanie, le dossier thématique spécial de retour et d’analyse de l’édition 2019 du printemps des paysages en Occitanie