Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Développement durable, évaluation environnementale

Domaine déchets

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 mars 2013 (modifié le 20 mars 2013)

Face à une production en 2009, de 800 664 tonnes d’ordures ménagères, 303 083 tonnes de collecte sélective, 470 971 tonnes de déchèterie (cf site ordimip : www.ordimip.com – les chiffres des déchets en Midi-Pyrénées – Collecte 2009), Midi-Pyrénées a entrepris depuis 2001 un effort d’équipement important et s’est engagée dans la mise en place de filières de collecte et de traitement performantes.

En effet, en 2009, 38 % des ordures ménagères allaient directement en stockage, contre 60 % en 2001. Les filières de tri et de compostage ont ainsi progressé et représentaient, en 2009, 34 % des débouchés.

Toutefois, la réduction dans la production des déchets est aujourd’hui encore insuffisante.

Si certains retards régionaux ont été comblés, notamment au niveau du parc de déchèteries, qui est passé de 114 en service à mi-2001, à 251 en fonctionnement fin 2009, des changements comportementaux doivent être obtenus si la région Midi-Pyrénées veut atteindre les objectifs de gestion et traitement des déchets fixés par la loi Grenelle 1 et la directive européenne Déchets. La réduction à la source de la production de déchets devient la priorité en matière de gestion des déchets, associée à l’amélioration du taux de recyclage matière et organique.