Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Développement durable, évaluation environnementale

Indicateur n°26 - Pollution de l’air par les particules et l’ozone

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 juin 2014 (modifié le 24 octobre 2016)

Définition de l’indicateur

L’indicateur calcule le nombre de jours de dépassement des seuils d’information d’une part et d’alerte d’autre part pour trois polluants impactant la région :

  • l’ozone (O3), polluant secondaire résultant de la transformation chimique de l’oxygène au contact d’oxydes d’azote et d’hydrocarbures, et en présence de rayonnement ultra-violet solaire et d’une température élevée ; cette pollution touche fortement la région en période estivale avec des concentrations plus élevées qu’au niveau national,
  • les particules fines (PM10), ayant pour origine principalement en région le trafic routier,
  • le dioxyde d’azote (NO2), avec des niveaux de pollution important ayant conduit au classement de plus d’une centaine de communes en zone sensible à la qualité de l’air.

Le livre II titre II du Code de l’Environnement impose la mise en place de procédures d’information et d’alerte des populations lors d’un épisode de pollution. Ces procédures sont établies par les préfets de département. Elles existent depuis 1999 dans le Gard, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales pour l’ozone et le dioxyde d’azote, depuis 2007 dans l’Aude pour l’ozone et depuis 2008 dans l’Hérault pour les particules fines (PM10). Les stations suivies sont de différents types : stations urbaines, périurbaines et rurales.

Type d’indicateurs

Indicateur d’état

Echelle de renseignement

Régionale, départementale

Objectifs et valeurs de référence

Il n’y a pas d’objectifs ou valeurs de référence pour cet indicateur tel que libellé. En matière de qualité de l’air, les valeurs de référence sont les valeurs cibles (niveau à atteindre, dans la mesure du possible, dans un délai donné) et objectifs de qualité (niveau à atteindre à long terme et à maintenir) définies par le code de l’environnement. Il s’agit :

  • pour l’ozone (O3), valeur cible pour la santé de 120 μg/m3, maximum journalier de la moyenne sur huit heures, seuil à ne pas dépasser plus de vingt-cinq jours par année civile, en moyenne calculée sur trois ans,
  • pour les particules (PM10), valeur limite 50 μg/m3 en moyenne journalière à ne pas dépasser plus de 35 jours par année civile, ou 40 μg/m3 en moyenne annuelle civile,
  • pour le dioxyde d’azote (NO2), valeur limite 40 μg/m3 en moyenne annuelle civile.

Sources de données

Les données sont produites par Air-LR

Fréquence d’actualisation

Annuelle

Limites et précautions

Le seuil de déclenchement des procédures évolue au fil du temps avec un abaissement des seuils (par exemple, les seuils d’information et d’alerte pour les PM10 ont diminué en 2012), d’où une vigilance dans l’analyse de l’évolution de l’indicateur dans le temps.

Valeurs

Mise à jour de l’indicateur : septembre 2016

Ozone

Nombre de jours de dépassement de la procédure d’information 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Aude - - - 0 1 0 2 0 0 0 0 1
Gard 6 6 5 7 3 2 7 0 0 1 0 6
Hérault 2 1 2 0 1 0 1 0 0 1 0 1
Lozère - - - - - - - - - - - 1
Pyr. Orientales 1 4 5 2 3 1 - - - - - 4
Région 9 11 12 9 8 3 10 0 0 2 0 13

Nombre de jours de dépassement des niveaux d’alerte 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Aude - - - 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Gard 3 7 8 2 6 9 10 3 1 4 0 0
Hérault 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Lozère - - - - - - - - - - - 0
Pyr. Orientales 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Région 3 7 8 2 6 9 10 3 1 4 0 0

- : pas de mesures

Ind-26_Q_Air_graphe2 en grand format (nouvelle fenêtre)
Ind-26_Q_Air_graphe2


Particules (PM10)

Nombre de jours de dépassement du seuil d’information / recommandation 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Gard - - - - - - - - - - - 5
Hérault - - - - - - - 0 1 10 3 7
Pyr. Or. - - - - - - - - - - - 4
Nombre de jours de dépassement du seuil d’alerte 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Gard - - - - - - - - - - - 0
Hérault - - - - - - - 0 0 0 1 0
Pyr. Or. - - - - - - - - - - - 0


Dioxyde d’azote

Nombre de jours de dépassement du seuil d’information / recommandation 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Gard 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Région de Montpellier 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Région de Perpignan 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Nombre de jours de dépassement du seuil d’alerte 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Gard 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Région de Montpellier 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Région de Perpignan 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Commentaires

Ozone

Aucun déclenchement de procédures d’alerte n’a eu lieu depuis 2013 dans la région. En revanche, le nombre de déclenchements annuels des procédures d’information passe de 0 jour en 2014 à 13 en 2015 pour l’ensemble des départements du Languedoc-Roussillon. Le Gard et les Pyrénées Orientales sont les départements les plus concernés par ce type de pollution de l’air.

Particules (PM10)

La procédure n’a été mise en place dans l’Hérault depuis 2010 puis dans le Gard et les Pyrénées Orientales à compter de 2015.
En 2012, les seuils ont été abaissés, ce qui peut expliquer la très forte hausse du nombre de dépassements du seuil d’information et recommandation en 2013 dans l’Hérault. Le seuil d’alerte a été dépassé une seule fois en 2014.

Dioxyde d’azote

La procédure a été mise en place sur 3 zones. Depuis 2004, aucun dépassement des seuils d’information-recommandation et d’alerte n’a été enregistré.