Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, logement, paysages

L’extension du site classé du cirque de Navacelles et des gorges de la Vis

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 juillet 2018

Le décret du 2 juillet 2018 porte classement parmi les sites des départements du Gard et de l’Hérault du site du cirque de Navacelles et des gorges de la Vis et de leurs abords sur les communes de Blandas , Vissec et Rogues (Gard) et Saint Maurice-Navacelles (Hérault), soit une superficie totale de 5257 ha.

Des étapes successives

Les 1éres protections du site de Navacelles limitées à quelques arpents du cirque remontent à 1941 .
Une 1ère extension significative du classement étendue à l’entité paysagère du cirque et des gorges de la Vis qui l’entourent est réalisée en 1983. Elle est complétée en 1991 par une protection des abords des gorges, sur le plateau, selon une délimitation sans véritable assise paysagère.
C’est dans le cadre de l’Opération Grand Site, conduite en liaison étroite entre la DREAL et ses partenaires locaux sur 19 communes représentant 49 000 ha que la nécessité est apparue d’établir un meilleur rapport entre la surface du site classé, représentant seulement 1291 ha et le territoire du Grand Site .
Ce projet relayait au demeurant la demande exprimée dès 2002 par la commune de St Maurice-Navacelles, soumise à de fortes pressions foncières sur le causse, pour y renforcer la protection du site.
La DREAL Occitanie a entrepris les études de terrain dès 2010, avec l’appui de l’inspection générale des sites, suivies de la concertation avec l’ensemble des partenaires concernés, notamment les élus, sous l’égide du sous Préfet d’arrondissement.

La délimitation du bassin visuel

La proposition d’extension du classement a consisté principalement à délimiter le bassin visuel permettant de sécuriser les parcours d’accès aux 2 belvédères principaux ainsi que les panoramas découverts depuis ceux-ci.
Les reliefs de collines (puechs) qui ceinturent les gorges à faible distance de celles- ci ont permis d’établir la limite de ce bassin visuel.
Cette limite topographique a permis en outre de définir la portion du causse solidaire visuellement des gorges, ce qui la distingue de l’ensemble du plateau, et de corriger la limite du site inscrit de 1991 fixée arbitrairement à la route, sans prise en compte des enjeux paysagers identiques de part et d’autre des parcours d’immersion dans le site .
Enfin la délimitation délimite une entité paysagère propre du causse offrant le catalogue de ses motifs paysagers récurrents : dolines, lavognes , buissières … Elle englobe de même la portion amont de la Vis à sec qui offre un paysage singulier caractéristique des milieux karstiques.

Au final le site classé du cirque de Navacelles de gorges de la Vis et de leurs abords représente désormais une superficie totale de 5257 ha.

Il s’agit donc d’une nouvelle étape significative dans l’attention portée par l’ensemble des partenaires au patrimoine paysager exceptionnel de ce site .
Photos DREAL Occitanie - Cliquer sur les photos pour les agrandir