Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Actualités
 

La rocade d’Albi mise à 2x2 voies inaugurée

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 avril 2015

Pascal Mailhos, préfet de la région Midi-Pyrénées, préfet de la Haute-Garonne, Martin Malvy, ancien ministre, président de la Région Midi-Pyrénées, Thierry Carcenac, président du Conseil départemental du Tarn, représenté par M. Ramon, Philippe Bonnecarrère, président de la communauté d’agglomération de l’Albigeois, ont inauguré la rocade d’Albi mise à 2x2 voies, ce 29 avril, en présence de Thierry Gentilhomme, préfet du Tarn, et de Stéphanie Guiraud-Chaumeil, maire d’Albi.

L’aménagement de la RN 88 – une priorité routière nationale

L’aménagement de la RN88 bénéficie d’une attention particulière ; en effet, elle permet de relier deux capitales régionales, Toulouse et Lyon, et constitue un axe transversal majeur de désenclavement du massif central.
Elle a vocation à relier entre elles les préfectures de 7 départements (Toulouse, Albi, Rodez, Mende, Le Puy, St Etienne et Lyon). L’itinéraire constitue un axe économique drainant une population d’un million d’habitants, sans compter les métropoles de Toulouse et Lyon.
La RN 88 joue donc un rôle important dans le maillage du territoire :

  • en assurant le désenclavement du sud du Massif central et en facilitant les relations entre les différents pôles économiques ;
  • en desservant de façon fine les territoires traversés par un système d’échange performant et relativement dense ;
  • en réalisant une connexion du réseau autoroutier entre les grandes liaisons Nord Sud que constituent l’Autoroute A20 à l’ouest et l’autoroute A75 à l’est, avec au-delà, une connexion vers la vallée du Rhône. La commission mobilité 21 a reconnu en 2013 que la modernisation de cet axe est indispensable notamment en raison de son rôle en matière de désenclavement.

Des travaux délicats sous circulation

Pendant toute la durée des travaux, la direction inter-départementale des routes du Sud-Ouest (DIRSO), maître d’œuvre, a organisé le chantier avec le souci de réduire au minimum la gêne aux usagers et garantir leur sécurité.
Pour cela, plusieurs mesures ont été prises, notamment :

  • la gestion des travaux par basculement ;
  • des travaux de nuit ;
  • la mise en place de déviations temporaires ;
  • une information régulière des usagers relayée par la presse locale et la communauté d’agglomération de l’Albigeois ;
  • un phasage longitudinal pour limiter l’impact de restriction d’accès à l’agglomération.

L’échangeur du Lude

C’est l’une des portes d’entrée de la ville d’Albi. Il a été rénové et complété d’un giratoire. Il bénéficie de trottoirs larges pour être accessible aux personnes à mobilité réduite. Il se caractérise par sa ferronnerie ouvragée, évocatrice des danseuses du Moulin Rouge peintes par Toulouse-Lautrec. L’architecte Vadon, du cabinet STATES,
est à l’initiative de cette réalisation.

Des aménagements pour favoriser les circulations douces

En complément à l’aménagement de la rocade d’Albi, un réseau pour les circulations douces (voie cyclable et piétonne) a été réalisée reliant le secteur du val de Caussels à la commune du Séquestre en passant par les échangeurs de la route de Castres, du Lude et du Stadium
Au total, 8 kms de voies douces ont été réalisés en concertation avec les collectivités, une partie en site propre sécurisé, une autre séparée avec des poteaux bois.

Pour en savoir plus, télécharger le dossier de presse (format pdf - 518.7 ko - 30/04/2015)

Quelques images


Télécharger :