Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Mer Littoral
 

Les spécificités du littoral languedocien

Le littoral languedocien se caractérise par un fonctionnement spécifique et homogène :

  • le Golfe du Lion borde la quasi totalité du littoral régional, une frontière avec PACA matérialisée physiquement par le delta du Rhône,
  • un large plateau continental en mer intéressant les façades littorales des 4 départements littoraux de la région (Aude, Gard, Hérault et Pyrénées-Orientales),
  • un littoral sableux sur la quasi totalité du linéaire côtier régional avec des problèmes d’érosion prégnants identiques d’un département à l’autre,
  • des milieux lagunaires, dont les étangs de Thau dans l’Hérault, et de Salses Leucate (ce dernier étant à cheval sur Aude et Pyrénées-Orientales), à fort usages conchylicoles , pêches et piscicultures mais aussi les étangs palavasiens dont étang de l’Or, les étangs du Narbonnais,… Ces lagunes sont entourées de zones humides saumâtres qui constituent un large territoire submersible du fait de la faible altitude de l’arrière côte sur l’essentiel du littoral régional,
  • de très forts enjeux de conservation d’une biodiversité spécifique à ce littoral (faune/flore inféodée à ces milieux, axe majeur des migrations intercontinentales d’oiseaux, espèces piscicoles caractéristiques),
  • un littoral soumis à une pression démographique et touristique forte avec des projets d’aménagement spécifiques de la frange littorale languedocienne : extensions de ports, accueil touristique, apport d’eau du Rhône par Aqua Domitia, travaux de protection du littoral contre l’érosion et la submersion marine…