Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Développement durable, évaluation environnementale
 
 

Milieux naturels et biodiversité

Les milieux naturels et la biodiversité, qu’ils soient remarquables ou plus ordinaires, constituent un patrimoine commun à préserver. Ils assurent des fonctions indispensables à toutes les formes de vie et rendent des services essentiels : source d’alimentation, maintien de la qualité de l’eau, de l’air et des sols, patrimoine culturel, espaces propices aux activités de détente et de loisirs… Ce patrimoine est cependant menacé par l’évolution des activités humaines et leur intensification. La qualité des milieux s’altère et avec elle, c’est la question du maintien du vivant qui est en jeu. Des espèces disparaissent, à un rythme actuel 100 à 1000 fois supérieur à celui connu avant l’industrialisation. Si ce rythme est maintenu, il conduira d’ici à la fin du XXIème siècle à la disparition de la moitié des espèces
 
 
Des milieux naturels particulièrement riches, variés et étendus
- Le Languedoc-Roussillon, un des fleurons de la biodiversité nationale
- Une connaissance qui s’améliore progressivement
 
Une grande diversité d’espèces associées aux écosystèmes
- Une responsabilité régionale très importante pour la survie de plusieurs espèces à l’échelle mondiale, européenne et nationale
- De nombreuses espèces menacées par l’atteinte aux habitats et à la fonctionnalité des milieux
- Des travaux récents pour une meilleure connaissance des espèces exotiques envahissantes
 
Des milieux littoraux et marins d’une très grande richesse écologique
- Des milieux littoraux originaux et différenciés
- Des milieux marins exceptionnels à l’échelle de la Méditerranée
- Une importante fréquentation et de nombreux usages à concilier avec la préservation de la biodiversité
 
Des milieux présents dans toutes les grandes régions biogéographiques : zones humides et cours d’eau, forêts et milieux souterrains
- Des milieux humides et aquatiques dont la qualité est à reconquérir
- Des milieux forestiers en forte progression
- Des milieux souterrains abritant des espèces patrimoniales
 
Des espaces de tradition agricole plus ou moins riches mais toujours essentiels au maintien de la biodiversité
- Des pelouses aux maquis et garrigues, des milieux typiquement méditerranéens dépendants des activités agropastorales
- La plaine agricole, des espaces "ordinaires" porteurs d’enjeux pour des espèces emblématiques et fragilisés par le développement urbain
 
Un ensemble montagnard différencié, de la haute montagne pyrénéenne à la moyenne montagne du Massif central
- Deux massifs jouant un rôle de relais entre les Alpes et les Pyrénées
- Des milieux fragilisés par la régression de l’activité agricole en zone d’altitude, et pour les Pyrénées par des aménagements récréatifs
 
Une mobilisation des outils pour la protection et la gestion des milieux naturels à la hauteur des enjeux régionaux pour une trame verte et bleue fonctionnelle
- Une des premières régions pour ses surfaces d’espaces naturels strictement protégés et des projets encore à venir notamment sur le milieu marin
- Un réseau Natura 2000, évolution majeure dans les politiques pour la biodiversité, couvrant un tiers de la surface régionale
- Une gestion renforcée des espaces agricoles et sylvicoles
- De nombreux plans d’actions nationaux pour les espèces déclinés localement
- Le Schéma régional de cohérence écologique, outil régional pour la mise en œuvre de la trame verte et bleue