Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Aménagement, logement, paysages
 

Qu’est-ce que le Plan Garonne ?

La Phase d’élaboration du plan

Cette phase d’élaboration du plan Garonne durant l’année 2006 a été placée sous la responsabilité de l’Etat. Elle fut toutefois conduite dans le cadre d’un partenariat très étroit avec l’ensemble des acteurs de l’eau du territoire au sein d’un comité de pilotage et d’un comité technique d’élaboration (collectivités territoriales, services de l’Etat, principaux usagers,…).

Dans ce dispositif, le syndicat mixte d’études et d’aménagement de la Garonne (Sméag) a tenu le rôle de secrétaire technique chargé d’animer les travaux d’élaboration, en coopération avec le Smiddest pour les enjeux concernant l’estuaire de la Gironde.

Cette phase d’élaboration s’est conclue le 19 mars 2007 par une validation du contenu du plan par son comité de pilotage.

Le contenu du plan Garonne

Au regard des enjeux de la Garonne, le plan entend répondre aux 4 questions majeures qui se posent au fleuve :

  • Le fleuve et les populations ou « comment gérer la cohabitation entre une population sans cesse croissante et un fleuve sauvage mais menacé ? »
  • Le fleuve et le développement économique ou « comment développer en préservant et préserver pour développer ? »
  • Le fleuve et les milieux aquatiques ou « comment gérer durablement des milieux de vie révélateurs d’un territoire de qualité ? »
  • Le fleuve et son identité paysagère et culturelle ou « quelle identité culturelle et paysagère pour le val de Garonne ? »

La mise en œuvre

Le plan Garonne est constitué selon un programme de mesures, support de la mise en œuvre d’actions permettant de relever les défis du fleuve. Sa contractualisation se traduit par la convention interrégionale « Plan Garonne », signée le 8 avril 2009. Elle a pour ambition de protéger les riverains des risques liés au fleuve, de respecter et d’améliorer la qualité des milieux naturels et des paysages qu’abrite la vallée et d’assurer un développement économique à long terme.

L’Etat, les régions Aquitaine et Midi-pyrénées et l’agence de l’eau Adour-Garonne se sont engagés financièrement pour sa mise en œuvre. Par ailleurs, les fonds européens (Feder) complètent ce dispositif de financement.

Les actions du plan Garonne sont les suivantes :

  • le fleuve et les populations : la prévention des inondations :

Des opérations de prévention sont réalisées dans le cadre de schémas de prévention, ou par un plan de prévention des risques (PPR) sur des communes ouvertes.

  • le fleuve et le développement économique : la gestion des étiages et la réduction des pollutions diffuses :

Les actions menées visent à sécuriser les étiages de la Garonne et à réduire les pollutions diffuses, essentiellement d’origine agricole et industrielle.

  • le fleuve et la qualité de l’eau et des milieux aquatiques :

Sont prises en compte les mesures d’amélioration de la connaissance et de préservation et de restauration des milieux aquatiques.

  • le fleuve et son identité culturelle et paysagère :

Les mesures relatives à la connaissance du fleuve et à la valorisation de son image sont prises en compte afin de réaliser des actions telles que la réalisation de chartes paysagères, travaux de restauration, etc.

 
 
Le plan Garonne
Télécharger La brochure (format pdf - 6.4 Mo - 29/04/2011)