Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Énergie, Air, Climat

Quelques points d’information

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 mars 2011 (modifié le 12 janvier 2017)

En France, l’hydroélectricité produit environ 13% de l’électricité. Elle représente à ce jour l’essentiel de la production d’électricité à partir d’ « énergies renouvelables ».

La Directive Européenne sur le développement des Énergies Renouvelables (ENR) impose à la France de faire passer à 21% en 2010, la part des ENR dans la production électrique. L’hydroélectricité, l’éolien mais aussi la biomasse devront, ensemble, contribuer à cet objectif.

La production hydroélectrique permet par ailleurs de réduire sensiblement les émissions de gaz à effet de serre (GES). A titre de comparaison, la production hydraulique de 1000 kWh représente par rapport à la même quantité d’électricité produite par une centrale à fuel, une économie de 0,220 tonnes équivalent pétrole et évite l’émission de 690 kg de CO2.

Enfin, le rôle des grands ouvrages hydroélectriques est primordial dans le fonctionnement du système électrique français. Lors des pointes de consommation ou des défaillances d’outils de production, ces ouvrages peuvent fournir rapidement des puissances importantes.

C’est par exemple le cas en Midi-Pyrénées de l’aménagement de PRAGNERES (65), capable de pallier une pointe de consommation quotidienne ou exceptionnelle en moins de 3 minutes ou de suppléer à une panne de production d’une autre usine ou dans l’hypothèse d’une panne généralisée du réseau national, d’assurer le redémarrage ultime du réseau électrique français.

L’aménagement de MONTEZIC (12) fait quant à lui partie de la réserve stratégique nationale.