Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Développement durable, évaluation environnementale
 

Sols et sous-sols

Les sols constituent une ressource naturelle non renouvelable. Ils assurent de nombreuses fonctions écologiques (ils filtrent les eaux, abritent une abondante biodiversité, régulent le cycle du carbone et de l’azote) et sont le support de la production agricole et sylvicole. La préservation de ces fonctions et usages, et leur prise en compte dans l’aménagement et l’utilisation du territoire constituent des enjeux importants.

Le sous-sol constitue aussi une ressource non renouvelable à l’échelle humaine, et qui doit aussi être gérée de manière économe et durable. Le patrimoine géologique et minéral (la géodiversité) fait aujourd’hui l’objet d’une reconnaissance au même titre que la biodiversité et doit être préservé pour ses éléments les plus remarquables.

 
 
Un capital sol vulnérable
- Des sols diversifiés et spécifiques, propices à une activité agricole variée
- Un aléa érosion des sols localement fort
 
Les pollutions industrielles et agricoles
- Une centaine de sites pollués inventoriés appelant une action des pouvoirs publics
- Des teneurs élevées en cuivre dans les sols viticoles
 
Une consommation importante de matériaux du sous-sol, source de pressions sur l’environnement
- Une ressource en matériaux abondante et diversifiée
- Un approvisionnement local de plus en plus tendu
- Des pratiques en évolution pour une optimisation et une économie de la ressource