Logo préfècture région

Journée Thématique d’échanges à Cras - 16 juin 2015

publié le 18 août 2015 (modifié le 8 décembre 2017)
Afin de mener à bien une véritable politique paysagère au sein des différents territoires de projet, différents outils existent. Le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie (MEDDE) met en avant actuellement sur son site internet (http://www.developpement-durable.gouv.fr/) trois d’entre eux :
- les Chartes de Parc Naturel Régional (PNR)
- les Schéma de Cohérence Territoriaux (SCot)
- les Plan de paysage. Dans les propos du MEDDE, « ces trois outils sont en effet complémentaires pour assurer une « prise en compte active des paysages dans la définition des projets de territoire ». Les deux premiers ont pour vocation de définir les objectifs de qualité paysagère, tels qu’attendus par la Convention Européenne du Paysage. Le plan de paysage, quant à lui, doit permettre d’aller plus loin et fixant un programme d’actions paysagères pour répondre aux objectifs formulés. Tout ceci questionne les modalités pour définir ces objectifs de qualité paysagère, et les méthodes participatives pour y parvenir, en s’appuyant sur les populations et acteurs locaux. Depuis 40 ans déjà, les PNR sont des territoires d’expérimentation, riches en enseignements. En effet, sensibiliser les acteurs, les faire se rencontrer pour échanger au sujet du paysage, fait en quelque sorte partie de l’ « l’ADN » des Parcs. La démarche amorcée en 2007-2008 dans le PNR des Causses du Quercy (PNRCQ) autour des « Tréteaux du paysage » a permis progressivement d’amorcer la politique paysagère du Parc, pour ensuite préciser des modalités d’action sur la Communauté de communes de Labastide-Murat dans le cadre d’un Plan de paysage. Pour autant, il a fallu faire face à une multiplicité d’acteurs, comprendre que chacun a un parcours différent, une histoire et un rapport au territoire qui eux aussi sont différents… Déterminer ce qui fait sens commun, quelles valeurs sont partagées ou à partager, demeure un défi encore actuel ! C’est suite à un bilan proposé par le PNRCQ et à une présentation d’une démarche similaire par un autre PNR (Pyrénées ariégoises) que nous vous proposons de débattre et d’expérimenter dans le cadre d’un atelier, des propositions d’actions thématiques et des modalités d’animation et de participation nécessaires sur la commune de Cras. Sylvie PARADIS EI Purpan