Logo préfècture région

Une définition d’une politique d’intervention sur le bassin : le plan de gestion du risque inondation (PGRI)

publié le 24 juillet 2019

Le plan de gestion des risques d’inondation (PGRI) est au cœur de la mise en œuvre de la directive inondation. Cet outil stratégique définit, pour 6 ans, à l’échelle de chaque grand bassin (district hydrographique) les priorités en matière de gestion des risques d’inondation.

Le PGRI 2016-2021 du bassin Adour-Garonne a été élaboré, sous l’autorité du préfet coordonnateur de bassin (PCB), en concertation avec les représentants des collectivités territoriales, des acteurs économiques, des associations et en cohérence avec la stratégie nationale de gestion des risques d’inondation. Il a été arrêté le 1er décembre 2015 ( arrêté d’approbation du PGRI 2016-2021 (format pdf - 139 ko - 16/07/2019) ).

Il a pour ambition de réduire les conséquences dommageables des inondations pour la santé humaine, l’environnement, le patrimoine culturel et l’activité économique sur le bassin et ses 18 territoires identifiés à risques importants d’inondation. Il vise à accompagner et contribuer à dynamiser les démarches déjà engagées, sans les entraver (Programmes d’action de prévention des inondations PAPI, Plans de Prévention des Risques…).

Il est décliné en 6 objectifs stratégiques :

  • développer des gouvernances, à l’échelle territoriale adaptée, structurées, pérennes, et aptes à porter des stratégies locales et programmes d’actions ;
  • améliorer la connaissance et la culture du risque inondation en mobilisant tous les acteurs concernés ;
  • améliorer la préparation et la gestion de crise et raccourcir le délai de retour à la normale des territoires sinistrés ;
  • aménager durablement les territoires, par une meilleure prise en compte des risques d’inondation, dans le but de réduire leur vulnérabilité ;
  • Gérer les capacités d’écoulement et restaurer les zones d’expansion des crues pour ralentir les écoulements ;
  • améliorer la gestion des ouvrages de protection.

49 dispositions sont associées pour atteindre ces objectifs, dont 13 sont communes avec le Schéma Directeur d’Aménagement et de gestion de l’Eau (SDAGE).
Ces 13 dispositions touchent à la préservation de la dynamique naturelle des cours d’eau, l’entretien des cours d’eau, la maîtrise des ruissellements et de l’érosion, la gouvernance à l’échelle des bassins versants. Le SDAGE 016-2021 a également été approuvé par le Préfet coordonnateur de bassin le 1er décembre 2015.


Les décisions administratives prises dans le domaine de l’eau, les PPRI et les documents d’urbanisme (SCoT et en l’absence de SCoT, PLU et cartes communales) doivent être compatibles avec le PGRI.

Dans le cadre du second cycle de la DI il a été proposé des questions importantes en matière de risque inondation sur le bassin Adour-Garonne, c’est-à-dire de mettre en évidence les questions ou enjeux majeurs qui se posent sur le bassin, en matière de gestion des risques d’inondations.
Cette démarche, qui est réalisée classiquement dans le domaine de l’eau, dans le cadre de chaque cycle de 6 ans issu de la directive cadre sur l’eau (du 23 octobre 2000), représente une nouveauté pour la mise en place du 2ᵉ cycle de la directive inondation.
Le document comprend également le programme et le calendrier du travail pour la révision du plan de gestion des risques d’inondation (PGRI) du bassin Adour-Garonne, il est disponible ici (format pdf - 629.1 ko - 24/07/2019) .

Consulter :