Logo préfècture région
 

Les techniques du suivi de la population d’ours bruns

Des ours équipés d’émetteurs ?

On pense souvent que les ours évoluant dans les Pyrénées sont tous équipés d’émetteurs permettant leur localisation quotidienne. Toutefois, la popu-lation d’ours bruns est une population animale sauvage et n’a donc pas vocation à être équipée d’émetteurs, puces ou balises VHF pour faire l’objet d’un suivi continu et permanent. L’équipement d’un ours peut être envisagé à titre provisoire et exceptionnel et ne peut répondre qu’à une demande particulière dans un contexte bien précis.
Les 3 ours lâchés en 1996 et 1997 ainsi que les 5 ours lâchés en 2006 ont été équipés d’émetteurs pour une durée temporaire. L’objectif de cet équi-pement était expérimental et scientifique (notamment pour connaître l’adaptation des ours à leur nouveau milieu) mais à terme, le dispositif cesse d’émettre faute de batteries. Ainsi, courant 2010, la totalité des émetteurs a cessé de fonctionner.

Le suivi indirect

La population d’ours est suivie de façon indirecte grâce à plusieurs techniques qui ont pour objectif de trouver des empreintes, des poils, des crottes ou tout autre signe de présence d’un ours. Cette collecte est réalisée :

- soit de façon non programmée, par tout utilisateur de la nature, qu’il soit membre du ROB ou non, (lors de missions professionnelles diverses, randonnées… ), c’est la méthode opportuniste.

- soit de façon programmée, lors d’opérations de terrain cadrées par divers protocoles (itinéraires pédestres de prospection, stations de suivi, photo/vidéo automatique…), visant à harmoniser la pression d’observation dans l’espace, c’est la méthode systématique.

L’ensemble des indices collectés permettra ainsi de répondre aux objectifs pré-cités (aire de répartition, statut démographique) par le biais d’analyses diverses (génétique, présences simultanées, empreintes, photos…).