Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Écologie

Statut de protection et de conservation

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 9 février 2012 (modifié le 13 février 2012)
L'Oreillard montagnard (crédit : Sylvain Déjean - CREN MP) en grand format (nouvelle fenêtre)
L’Oreillard montagnard (crédit : Sylvain Déjean - CREN MP)

-* Au niveau national  : la loi de 1976 sur la Protection de la Nature, article L.411-1 du Code de l’Environnement protège toutes les espèces de chauve-souris. L’arrêté ministériel du 23 avril 2007 protège les espèces ainsi que leur habitat de reproduction et d’hibernation.

  • Au niveau européen : la Directive européenne (CEE N°92/43) « Habitats-Faune-Flore » indique que toutes les espèces doivent bénéficier d’une protection stricte (Annexe IV) et dresse une liste des espèces dont la conservation nécessite la désignation de Zones Spéciales de Conservation (Annexe II),
  • Au niveau international  : toutes les espèces sont protégées par la Convention de Bonn (23 juin 1979) relative à la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (Annexe II) qui a permis de signer l’Accord relatif à la conservation des populations de Chauves-souris d’Europe (EUROBATS, 4 décembre 1991) et par la Convention de Berne (19 septembre 1979) relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe (Annexe II et III).
    La liste rouge de l’UICN élaboré pour le monde (2008) mentionne deux espèces menacées et celle élaborée pour l’Europe (2006) cinq espèces menacées. Sur la liste rouge nationale (2009), une espèce est « en danger critique d’extinction », trois sont classées « vulnérables » et sept « quasi-menacées » (en savoir + sur la liste rouge nationale : www.uicn.fr/Liste-rouge-France.html ).