Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, logement, paysages

Surveillance de la Qualité de l’air intérieur dans certains établissements recevant du public

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 juin 2020

Le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire (MTES) a souhaité apporter des précisions concernant les campagnes de mesure des polluants relevant de la réglementation sur la surveillance de la QAI dans certains ERP.

Certains établissements avaient programmé une campagne en période estivale or les établissements scolaires et crèches rouvrent partiellement, avec un protocole sanitaire (désinfections et périodes d’aérations plus fréquentes).
Nous ne sommes donc pas dans des conditions normales de fréquentation des locaux, comme prévues par la réglementation .

La réglementation vise la réalisation de mesures en "période de chauffe" et en dehors de la "période de chauffe".
Il est donc possible de réaliser des mesures pour la période dite "estivale" jusqu’à la mise en route des systèmes de chauffage, donc mi-octobre voire fin octobre selon les zones climatiques (les mesures réalisées pendant cette période concernent uniquement le benzène et le formaldéhyde mais pas le CO2).

FORMALDÉHYDE
Le formaldéhyde se mesure en plus grande concentration en période dite "estivale" malgré une aération plus importante des classes.
Jusqu’ici, les sources d’émissions de formaldéhyde semblent être exclusivement liées au bâtiment et au mobilier et n’ont pas été rapportées suite à des activités liées à la présence d’élèves (pour les cas de dépassements de la valeur limite).
Le nombre d’élèves ne semble donc pas être le facteur qui influence les émissions en formaldéhyde dans les classes ou à de très faibles proportions.
Par contre, le paramètre qui semble être le point crucial est le renouvellement d’air, et comme il y a des consignes d’accroître le renouvellement d’air par ventilation ou par aération dans le contexte actuel d’épidémie de Covid-19, les conditions normales d’utilisation ne seront pas atteintes tant que la crise sanitaire se prolongera.

Actions d’entretien/désinfection et possible émission de formaldéhyde : depuis 2015, la réglementation impose la substitution du formaldéhyde dans les produits de désinfection des surfaces. Ainsi, les produits contenant du formaldéhyde ne devraient pas être utilisés dans les classes.
Il est toutefois possible que du formaldéhyde se forme après usage (comme produit secondaire), sans qu’il soit très facile de quantifier a priori ce type d’effet.

BENZÈNE
Les sources ne sont pas issues de produits de désinfection, ni liées aux activités habituelles en classe.

INTERPRÉTATION DES MESURES
Pour pouvoir interpréter correctement les mesures des campagnes été/hiver, il est cohérent de les réaliser pendant la même année scolaire (même enseignant et même public).
Toutefois, au vu des conditions d’utilisation actuelles des établissements, il y a un risque réel que les mesures obtenues en période estivale (mai ou juin 2020) ne soient pas facilement comparables et interprétables avec les données hivernales.

En conclusion et pour optimiser les mesures sans trop pénaliser les collectivités qui avaient lancé leurs campagnes sur cette année scolaire :
La position du MTES est de proposer un report des mesures de la période dite "estivale" en septembre/octobre (avant la période de chauffage) sinon à l’été 2021, en attirant l’attention sur le fait que réaliser des mesures dans des conditions différentes (liées au protocole sanitaire actuel, qui sera peut-être, sous une forme identique ou non, encore en place en septembre/octobre ou à la réalisation de travaux dans l’intervalle entre les deux campagnes de mesures) rendent très difficile l’interprétation des données obtenues.
Par ailleurs, pour les collectivités qui ont engagé des démarches de mise en place d’un plan d’actions pour la QAI, il n’est pas jugé nécessaire de reporter les travaux en cours.

En savoir plus sur la QAI

En savoir plus sur la surveillance de la QAI