Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Développement durable, évaluation environnementale
 

Une utilisation econome des ressources naturelles

Une utilisation efficace et économe des ressources naturelles non renouvelables et un développement de l’utilisation des ressources renouvelables

Le changement climatique est lié à l’émission massive de gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère par les activités humaines. En Languedoc-Roussillon, les trois quarts des émissions de GES sont d’origine énergétique, avec par ordre d’importance les transports pour plus de 41%, les bâtiments résidentiels et tertiaires (25%) et l’industrie (20%). Le dynamisme économique et démographique régional, ainsi que la mobilité, amplifiée par la périurbanisation, ont conduit à une forte augmentation des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre depuis 1990. Malgré une baisse des émissions depuis quelques années, le scénario tendanciel à l’horizon 2020 élaboré dans le Schéma régional climat air énergie (SRCAE) indique une hausse des émissions parallèlement à la poursuite de la très forte croissance démographique régionale.
Pour atténuer les effets du changement climatique (augmentation des épisodes caniculaires, accroissement prévisible des tensions sur l’eau et aggravation de certains risques naturels…), il s’agit de devenir plus sobre en réduisant les consommations d’énergie fossile et de développer les ressources énergétiques renouvelables (peu ou pas émettrices de gaz à effet de serre) dont le potentiel est important en région. Ces deux leviers sont également essentiels pour améliorer la qualité de l’air et ainsi limiter les effets néfastes sur la santé, mais également pour faire face à la raréfaction et au renchérissement des ressources énergétiques, l’augmentation du coût des énergies créant des situations de précarité énergétique.

3 axes stratégiques répondent à cet enjeu