Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Actualités
 

Visite de chantier sur la déviation de Gimont

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 février 2015


Pascal Mailhos, préfet de région, Martin Malvy, ancien ministre, président de la Région Midi-Pyrénées et Philippe Martin, député, président du Conseil général du Gers, ont dévoilé le panneau de chantier de la déviation de Gimont, en présence de Jean-Marc Sabathé, préfet du Gers, ce lundi 16 février 2015 à 15h 00.

La déviation de Gimont

L’opération consiste en la création d’une route nouvelle à 2X2 voies type voie Express, entre le giratoire de la déviation d’Aubiet et le raccordement au lieu dit « La guérite », sur une longueur de 9,6 km. Elle comprend : un giratoire Est de raccordement avec l’actuelle RN124 ; un diffuseur au niveau de la RD 12 qui relie Gimont côté Nord et Saramon côté Sud ; 10 ouvrages d’art routiers se répartissant en 6 passages inférieurs et 1 passage supérieur, dont un pont route franchissant la voie ferrée Auch / Toulouse et 2 viaducs de franchissements de cours d’eau : la Gimone et la Marcaoué ; 5 écrans acoustiques.

L’avancement des travaux sur la section

Les travaux de débroussaillage et déboisement ont commencé en octobre 2014 sur les zones 1, 2 et 3, pour une période de 2 mois. La zone 4 fera l’objet d’un déboisement en octobre et novembre 2015 (voir plan).
L’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) est intervenu en décembre 2014 pour effectuer les fouilles archéologiques préventives sur la zone 1. Les zones 2 et 3 sont programmées au 1er trimestre 2015, la dernière zone courant décembre 2015.

Les ouvrages d’art 

La période de préparation pour le premier ouvrage d’art, situé sur la zone 1, a commencé. Les travaux démarreront avant l’été 2015, sous réserve des conclusions des fouilles archéologiques.
Les travaux relatifs aux tranches suivantes (intéressant les ouvrages d’art sur la voie communale n°2, la RD 4 et la RD 924) pourront être lancés à l’été 2015, après la fin des fouilles archéologiques.

Les mesures environnementales

De nombreuses espèces protégées sont présentes sur le site. Des mesures spécifiques ont été intégrées pour réduire les effets de l’opération, parmi lesquelles :

  • pour les Chiroptères (chauve-souris) : construction d’ouvrages spécifiques et plantations de haies pour guidage et franchissement de la route ;
  • pour les Amphibiens : la présence du Crapaud calamite et Triton marbré ont conduit à la mise en place d’ouvrages de transparence écologique, de clôtures anti-intrusion et de processus de chantier spécifiques (traitement des sols, bassins définitifs et provisoires de traitement des eaux de ruissellement, suivi des rejets) ;
  • pour les Insectes : Azuré du serpolet, Cuivré des marais, Grand Capricorne, qui ont nécessité la protection de zone d’habitat et de déplacement d’arbres.

Des mesures compensatoires seront également mises en œuvre comme des acquisitions foncières ou des conventionnements pour des mises en gestion d’habitats.

Le financement de la déviation de Gimont

Dans le cadre du PDMI (2009-2014), l’opération bénéficie d’un financement à hauteur de 95 Millions d’Euros répartis comme suit entre les cofinanceurs :

  • État : 42,75M€ (45 %)
  • Région : 30,40M€ (32 %)
  • Département : 21,85M€ (23 %)
RN124_Gers
plan de situation