Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Écologie
 

Bulletin hydrologique au 1er novembre 2012

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 novembre 2012 (modifié le 20 novembre 2012)

Les pluies de fin octobre améliorent la situation hydrologique qui était jusqu’alors délicate sur l’ensemble de la région
La pluviométrie de septembre est déficitaire au Nord de la région et excédentaire au Sud. Le mois d’octobre voit des pluies jusqu’à 3 fois supérieures aux normales, toucher les Pyrénées-Orientales et les Cévennes. Les pluies efficaces positives amorcent la recharge des ressources en eau en ce début de nouvelle année hydrologique.
Les débits sont descendus bas au cours des deux derniers mois. L’arrivée des pluies de fin octobre a amélioré la situation. Toutefois, ces pluies ne compensent pas la faible pluviométrie antérieure.
Amélioration sensible de la situation des ressources en eau souterraines grâce aux épisodes pluvieux de fin octobre et à la fin de la pression estivale des prélèvements sur les nappes littorales.
De nombreuses retenues sont en baisse au 1er novembre 2012.
Début novembre 2012, seule la Lozère fait l’objet de limitations de l’usage de l’eau.

Bulletin hydrologique au 1er septembre 2012

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 septembre 2012

Situation de sécheresse encore présente avec plusieurs bassins versants en situation d’alerte
Au cours des mois de juillet et août, les cumuls ont été modestes avec la moitié Nord de la région excédentaire et la moitié Sud déficitaire.
Les débits des cours d’eau ont atteint des valeurs faibles sur l’Hérault et les Pyrénées-Orientales. Les cours d’eau des Pyrénées-Orientales connaissent des débits faibles sur l’ensemble du mois alors que dans l’Hérault les débits des cours d’eau ont été regonflés par les pluies de fin août.
Pour les nappes d’eau souterraines, l’étiage estival a été relativement prononcé.
Toutes les retenues de la région sont en baisse, conséquence du soutien d’étiage des deux derniers mois.
Début septembre, seule la Lozère ne fait pas l’objet de limitations de l’usage de l’eau et reste en vigilance

Bulletin hydrologique au 1er juillet 2012

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 juillet 2012 (modifié le 11 juillet 2012)

Pas de situation de sécheresse sévère au 1er juillet 2012
Au cours du mois de mai, les pluies ont été excédentaires hormis sur les Pyrénées-Orientales et l’Est de l’Aude. En juin, toute la région a été très peu arrosée. Sur la période septembre à juin, la pluviométrie est déficitaire sur la quasi-totalité de la région avec une amélioration par rapport à la situation de début mai.
Les débits des cours d’eau ne se sont pas trop écartés des normales excepté dans les Pyrénées-Orientales qui ont connu des débits d’étiage faibles et des écoulements largement sous les normales.
La situation est contrastée pour les nappes d’eau souterraines mais pas alarmante.
Les retenues de la région connaissent un taux de remplissage élevé de 93 % bien que certaines d’entre elles aient vu leur niveau baisser au cours des deux derniers mois.
Les pluies de mai ont conduit à la levée provisoire des restrictions d’usages de l’eau sur toute la région.

Bulletin hydrologique au 1er mai 2012

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 mai 2012

Situation hydrologique en amélioration du fait des pluies du mois d’avril 2012
Les cumuls pluviométriques d’avril 2012 sont proches des normales ou supérieurs sur la majeure partie de la région. Toutefois, ces pluies ne suffisent pas à inverser la tendance déficitaire sur la période septembre à avril.
Au cours du mois d’avril, les débits des cours d’eau sont descendus particulièrement bas sur l’ensemble de la région. Les pluies de fin avril arrivent trop tard pour influer sur la situation du mois. L’effet des pluies ne sera ressenti qu’au cours du mois de mai.
Les nappes d’eau souterraines sont globalement en baisse au 1er mai 2012.
Toutes les retenues de la région se sont remplies ou sont restées stables en avril. Le taux de remplissage moyen est de 78 %.
Les pluies de fin avril ont conduit au retour à la vigilance de certains bassins versants du département de l’Hérault. Sur le département du Gard, le niveau d’alerte acté le mois précédent est maintenu. La vigilance est maintenue sur les autres départements.

Bulletin hydrologique au 1er avril 2012

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 avril 2012 (modifié le 10 mai 2012)

Situation hydrologique inquiétante sur l’ensemble de la région au 1er avril 2012
La faible pluviométrie du mois de mars ne permet pas de sortir de la situation délicate antérieure. Les Pyrénées Orientales connaissent toutefois une situation moins alarmante grâce aux cumuls de mars proches des normales.
Tous les cours d’eau de la région ont des débits bien en dessous des normales. Les départements de l’Hérault, du Gard et de la Lozère sont les plus touchés avec des débits atteignant des périodes de retour supérieures à 10 ans sec.
Les principales ressources en eau souterraines sont toujours déficitaires dans le Gard, l’Hérault et l’Aude avec des niveaux partout sous les moyennes inter-annuelles et localement proches des minima notamment pour les aquifères karstiques.
Les principales retenues des départements de l’Hérault et de l’Aude ont un taux de remplissage satisfaisant, supérieur à 70%. Les retenues des départements de la Lozère, du Gard et des Pyrénées Orientales sont moins remplies avec un taux proche de 50%.

Bulletin hydrologique au 1er mars 2012

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 8 mars 2012 (modifié le 10 mai 2012)

Situation de sècheresse hivernale au 1er mars 2012.
L’absence de pluie, au cours du printemps, conduirait à une sécheresse estivale sévère.

La faible pluviométrie de janvier cumulée à une absence totale de pluie en février positionne l’ensemble de la région dans une situation délicate. Le déficit pluviométrique est important.
Tous les cours d’eau de la région sont en situation d’étiage hivernal avec des débits très largement en dessous des normales.
La situation des principales ressources en eaux souterraines devient déficitaire avec des niveaux partout sous les moyennes inter-annuelles et très localement proches des minima du fait de l’absence de recharge hivernale.
Au cours des deux derniers mois, seules les retenues de l’Ouest de l’Aude se sont remplies.

Bulletin hydrologique au 1er janvier 2012

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 janvier 2012 (modifié le 10 mai 2012)

Situation hydrologique en amélioration même si les pluies de novembre n’ont pas permis de retrouver une situation confortable sur toute la région.
Des cumuls pluviométriques exceptionnels sur les Cévennes en novembre. Très peu de pluie sur la région en décembre.
Les pluies de novembre ont permis de stopper la chute des débits. Elles n’ont toutefois pas permis de combler le déficit d’écoulement superficiel accumulé.
Situation des eaux souterraines de la région normale à excédentaire à quelques exceptions près.
Le volume des retenues de la région est globalement en hausse excepté sur l’Ouest des Pyrénées Orientales.