Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Écologie
 

Gestion forestière et ours

La forêt est un milieu de vie indispensable au maintien de l’ours brun d’Europe. Cet animal y trouve à la fois :
- des zones refuges où satisfaire à ses besoins de repos et tranquillité ;
- des zones alimentaires où satisfaire à une partie de son régime (notamment stations riches en fruits sauvages charnus ou farineux) ;
- une protection thermique (contre les intempéries et aussi contre la chaleur estivale).

Afin d’essayer que ces rôles soient remplis de façon optimale, des mesures de gestion particulières en zone à ours ont été adoptées.

Gestion des forêts



L’adaptation de la gestion des forêts pyrénéennes aux besoins vitaux de l’ours brun est actuellement basée sur les principes inclus dans la note “ Actions nationales et locales pour la restauration de l’ours des Pyrénées ”, adressée le 22 septembre 1988 aux préfets des départements concernés par l’ours, par les ministres de l’agriculture et de l’environnement. Ces principes sont mis en œuvre par les instructions et recommandations incluses dans les “ règles de gestion applicables aux forêts domaniales situées en zone à ours dans les Pyrénées françaises ” proposées par l’office national des forêts et approuvées le 28 mars 1994 par les mêmes ministres. Ils sont étendus de fait aux forêts des collectivités, sous des modalités adaptées.



Ces règles consistent essentiellement à appliquer des mesures a priori pour éviter la perturbation et la détérioration de la qualité des habitats d’une zone restreinte et dûment cartographiée (en 1989, puis 1993 pour les Pyrénées-Atlantiques), correspondant au domaine utilisé par les derniers ours autochtones des Pyrénées. La cartographie de 1989 concernait les départements de l’Ariège, la Haute-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques.