Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Mer Littoral
 

Les objectifs du REPOM

L’objectif de ce réseau est d’évaluer et de suivre l’évolution de la qualité des sédiments des bassins portuaires et, à partir des résultats obtenus, d’évaluer l’impact de ces installations portuaires sur les usages du milieu.

Il permet notamment au Ministère en charge de l’Écologie de répondre aux obligations du programme de surveillance de la DCSMM (pour la métropole), ainsi qu’aux engagements pris lors du Grenelle de la mer.
Il permet également d’apporter des données fiables pour l’évaluation des impacts des immersions sur le milieu marin et la définition au niveau international des « normes » relatives à l’élimination des déblais de dragage.

Par ailleurs, les Services de la Police des Eaux Littorales disposent ainsi d’un outil de connaissance du milieu et donc de gestion de ce dernier, les aidant dans l’instruction de dossiers relatifs aux ports nouvellement créés ou aménagés et dans l’identification des sources éventuelles de contamination des sédiments.

Le REPOM permet également aux gestionnaires de port de mettre en évidence les sources éventuelles de contamination des sédiments, de les réduire ou les supprimer afin de pouvoir diminuer les contraintes en matière d’élimination des déblais de dragages liées à leur qualité, et dans certains cas d’étayer leurs argumentaires pour répondre aux critères d’attribution des pavillons bleus des ports.

Enfin les Agences de l’eau peuvent s’appuyer sur le REPOM pour prioriser et optimiser leur politique d’intervention dans les zones portuaires, et éventuellement évaluer l’efficacité des mesures relatives aux ports retenues dans les SDAGE.