Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Écologie
 

Plans de gestion de la ressource en eau / projets de territoire

Le plan de gestion de la rareté de l’eau, présenté par la ministre de l’écologie et du développement durable en conseil des ministres le 28 octobre 2005, a pour double objectif de réduire durablement la vulnérabilité de l’alimentation en eau potable à la sécheresse en lui donnant une nouvelle marge de sécurité, et de concilier les différents usages tout en préservant la qualité des milieux aquatiques.

Afin d’apprécier localement l’importance du déséquilibre éventuel de la ressource en eau, notamment les risques encourus pour l’approvisionnement en eau potable, et préparer la mise en œuvre de la directive cadre sur l’eau, neuf bassins versants prioritaires, particulièrement déficitaires, ont été désignés sur le territoire national, dont trois dans le bassin Adour-Garonne :

– le bassin de la Boutonne dans le bassin de la Charente, qui fait l’objet d’un SAGE et qui a connu des situations de sécheresse importante,

– le bassin de la Lizonnne, bassin le plus déficitaire du bassin Isle-Dronne, qui comprend une nappe profonde, le Turonien, posant des problèmes de gestion de l’eau potable,

– le bassin du Tescou, affluent du Tarn, bassin où se conjuguent des prélèvements agricoles importants et des difficultés de ressource en eau potable.

Il s’agit de proposer sur ces bassins de taille raisonnable un panel de mesures pouvant être engagées pour restaurer localement un équilibre entre la ressource disponible, les besoins des différents usages (agricoles, urbains, touristiques) et des milieux aquatiques.

L’élaboration du plan d’action pour chacun des bassins versants prioritaires est actuellement en cours de finalisation.

Voir le dossier Gestion de l’eau sur le site du ministère