Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports

RN 21 Contournement d’Adé - Section Marquisat-Lourdes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 mai 2019 (modifié le 24 janvier 2020)

Pour ouvrir la carte cliquez sur ce lien :

Projet RN 21 vue ensemble (format pdf - 432 ko - 03/05/2019)

Description de l’opération

Le projet de déviation d’Adé s’inscrit dans le cadre du programme d’aménagement de la RN 21 entre Tarbes et Lourdes.
Cette opération se développe sur 6 km environ, de l’échangeur de Marquisat jusqu’à l’entrée de Lourdes et se situe dans la continuité de l’opération RD 921a - Marquisat mis en service en 2012.
Elle contribue à répondre aux besoins d’aménagement des territoires situés au sud de Tarbes, à désenclaver le massif pyrénéen autour d’Argelès-Gazost et à améliorer la sécurité et les conditions de déplacement des usagers.
Elle prévoit :

  • un demi échangeur au niveau de Marquisat ;
  • un point d’échange avec la RD3 au niveau d’Adé ;
  • un carrefour giratoire de raccordement à l’extrémité sud : giratoire de Lourdes.

Historique de l’opération

Un avant-projet sommaire d’itinéraire (APSI) a été approuvé par décision ministérielle du 03 novembre 1993.
Un avant-projet sommaire (APS) a été approuvé par décision ministérielle du 18 décembre 2000.
Un arrêté d’autorisation au titre de la législation sur l’eau a été pris le 23 juillet 2001.
L’opération a fait l’objet d’une déclaration d’utilité publique prise par décret en conseil d’État du 15 juillet 2002 prorogé par décret du 16 juillet 2012 pour une durée de 5 ans.

État d’avancement

La construction du pont rail dit "du Toulicou" est achevée.
Un dossier projet a été réalisé en 2014 mais non approuvé.
Une étude de trafic et d’optimisation financière et technique du projet a été réalisée en 2017 et 2018.
Des reconnaissances géologiques concernant la présence éventuelle d’amiante environnementale sur l’éperon rocheux de Cambidos ont été réalisées en 2019 et se poursuivent en 2020.

Financement

Inscrit au PDMI et au CPER 2015-2020 pour un montant de 32.3 M€ selon la clé de financement suivante :

  • L’État : 45%
  • La région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée : 27.5%
  • Le conseil départemental des Hautes-Pyrénées : 27.5%

Carte de la zone du projet au 1/25000ème :

Zone du projet au 1 : 25000eme