Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Présentation de la Dreal
 

Ses enjeux

 
 

Entre ville, mer et montagne, une région…

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 mars 2019

Entre ville, mer et montagne, une région caractérisée par quatre grands espaces ayant des enjeux spécifiques, avec un trait d’union appelé à se renforcer.

La future région, qui réunit deux régions de population équivalente et comptera 5,6 millions d’habitants, se caractérise par la croissance démographique la plus forte de France métropolitaine, ce que confirment les projections INSEE pour les décennies à venir.
Cette croissance concerne d’abord les grandes aires métropolitaines, avec un développement en étoile de la métropole Toulousaine, étendant son influence sur six départements, et l’armature urbaine en chapelet de l’arc méditerranéen, avec la métropole de Montpellier et plusieurs grands pôles urbains sur quatre départements. Par contraste, des territoires moins dynamiques : contreforts du Massif central au nord, et massif des Pyrénées au sud.

Se dessinent ainsi quatre espaces avec des enjeux spécifiques :

- L’arc méditerranéen : caractérisé par une forte urbanisation en milieu littoral, due à l’importance du tourisme ; ses enjeux principaux sont liés à la maîtrise de l’urbanisation, à la production de logements adaptés à l’accroissement de la population, au développement des infrastructures permettant de relier les différents pôles urbains, à la gestion des risques naturels et notamment des inondations et la submersion marine, et à la protection des milieux littoraux face aux pressions urbaines et touristiques et au réchauffement climatique. Le réseau des trois ports constitue un enjeux économique accentué par le grand hinterland de la région.
- L’étoile toulousaine  : caractérisée par son dynamisme démographique et son urbanisation autour de Toulouse, le long des principaux axes de transport et autour des villes moyennes situées à une heure ; les enjeux sont similaires (hors enjeux spécifiquement littoraux) à ceux de l’arc méditerranéen, avec une attention particulière à la consommation d’espace, liée à l’étalement urbain et à la périurbanisation, dans un milieu à fort potentiel agricole.
Ces deux territoires sont reliés par le corridor Toulouse - Carcassonne - Narbonne - Montpellier, qui constitue un trait d’union, à la fois en termes de déplacements, avec les enjeux d’amélioration des liaisons ferroviaires et routières, et du point de vue patrimonial et touristique, avec le canal du Midi, la cité de Carcassonne et les traces historiques cathares.
- Le massif des Pyrénées : la nouvelle région regroupe cinq des six départements de la chaîne, permettant ainsi de mieux coordonner les politiques spécifiques à la montagne : stratégie pyrénéenne de valorisation de la biodiversité, gestion du risque sismique et du risque d’inondation à régime torrentiel, développement touristique, valorisation des ressources naturelles (hydroélectricité, bois…).
- Les plateaux et contreforts du Massif central  : espace peu peuplé et parfois délaissé ; les principaux enjeux le concernant sont son désenclavement, la préservation et la valorisation de ses espaces naturels remarquables, les interfaces entre agriculture et environnement.
A noter que ces grands espaces sont caractérisés également par des systèmes de production agricole assez typés.
La réunion des deux métropoles de Toulouse et Montpellier au sein d’une même région fournit l’opportunité de placer celles-ci sur une trajectoire de dimension européenne, que chacune seule peine à atteindre. Les enjeux métropolitains se situent ainsi désormais à la fois dans la complémentarité entre chacune de ces deux agglomérations et le système urbain local constitué des villes moyennes proches, le développement d’un espace métropolitain solidaire et durable et une complémentarité à construire entre les deux métropoles.
Les services déconcentrés de l’État en charge de l’environnement, de l’aménagement, et du logement ont identifié sur ce nouveau territoire deux familles de grands défis : « aménager » et « protéger », avec de nombreuses opportunités ouvertes par la réunion de ces régions.