Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Actualités
 

2 février : journée mondiale des zones humides

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 31 janvier 2020

"Zones humides et biodiversité" tel est, cette année, le thème choisi par le bureau de la convention de Ramsar.

Les milieux humides couvrent environ 6 % des terres émergées et figurent parmi les écosystèmes les plus riches et les plus diversifiés de notre planète. Ils abritent une très grande variété d’espèces animales et végétales.
Le thème « Zones humides et biodiversité » retenu pour l’édition 2020 représente une occasion unique de mettre en avant la richesse des milieux humides, l’importance et l’état de leur biodiversité ; ainsi que de promouvoir des actions pour stopper le déclin observé des nombreuses espèces qui y vivent.
100 % des d’amphibiens (grenouilles, crapauds, tritons …) ; 50 % des oiseaux ; et 30 % des plantes remarquables et menacées en France, ainsi qu’un grand nombre de poissons, d’insectes, etc. encore mal connus, dépendent directement des milieux humides.

En savoir plus sur leur état, sur les menaces qui pèsent sur elles, sur le congrès mondial de la nature à Marseille en juin 2020…

Des espaces remarquables

Tourbières, prairies humides, marais d’altitude, combes à neige, landes humides, forêts alluviales, forêts marécageuses, roselières, végétations des sources et suintements, bordures de lacs, étangs et mares, marais littoraux, prés salés,…constituent autant de milieux humides présents sur le territoire de la région Occitanie du sommet des montagnes jusqu’aux côtes littorales.
La région Occitanie abrite des zones humides remarquables reconnues au niveau international (sites Ramsar) ou européen (sites Natura 2000) pour leur qualité environnementale en termes de biodiversité ou de services écosystémiques. Actuellement, l’Occitanie compte 5 sites Ramsar : la Camargue (depuis 1986), la Petite Camargue fluvio-lacustre (depuis 1996), les étangs de la Narbonnaise (depuis 2006), les étangs palavasiens (depuis 2008) et l’étang de Salses-leucate (depuis juin 2017).
Ces espaces remarquables ne doivent pas faire oublier l’importance des zones humides de petite taille (le plus souvent inférieures à 1 ha), qui pris individuellement peuvent passer pour des milieux ordinaires, alors que l’ensemble qu’elles forment sur un même bassin versant fournit autant, voire davantage, de services écosystémiques à la société qu’une zone humide notoire. L’effet cumulé de la dégradation de ces milieux humides à l’échelle du bassin versant engendre des conséquences graves en particulier pour la qualité et la quantité de la ressource en eau.

Le programme de la journée mondiale des zones humides 2020 en Occitanie

Pas moins d’une soixantaine d’animations, portées par une trentaine de structures vous attendent en Occitanie autour de la journée mondiale des zones humides.

Pourquoi le 02 février ?

Les zones humides ont leur journée mondiale qui a lieu le 02 février de chaque année, date anniversaire de la signature le 2 février 1971 de la convention internationale sur les zones humides connue sous le nom de « Convention de Ramsar » (du nom de la ville d’Iran où elle a été signée).
Il est à noter que les zones humides sont les seuls milieux à faire l’objet d’une convention internationale. Ce traité international sert de cadre d’action nationale et de coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources.
Menacé par les activités humaines et les changements globaux, les zones humides font l’objet d’une attention toute particulière. Leur préservation représente des enjeux environnementaux, économiques et sociaux importants. Depuis bientôt 40 ans, la France s’est engagée à préserver les zones humides sur son territoire, notamment à travers la signature de la convention internationale de Ramsar.
Cette journée mondiale est l’occasion pour les acteurs des espaces naturels et de l’eau de partager avec le plus grand nombre leur passion pour ces milieux entre terre et eau, de sensibiliser et d’informer le public aux valeurs et à l’importance de ces milieux encore trop souvent méconnus et donc menacés.
En France et en région, de nombreux acteurs se mobilisent pour faire connaître les zones humides au travers de toujours plus d’animations organisées autour de la journée mondiale des zones humides.

Quelles fonctions remplissent les zones humides ?

Les zones humides, zones de transition entre terre et eau, sont parmi les milieux naturels les plus riches et précieux du monde. Elles fournissent l’eau et les aliments à d’innombrables espèces de plantes et d’animaux. Elles participent à l’autoépuration de l’eau, contribuent à l’atténuation de l’effet des crues et au soutien d’étiage. Elles participent au fonctionnement écologique du territoire. Elles assurent également un ensemble de fonctions économiques et sociales, indispensables à la société (bénéfices liés à l’exploitation de leurs ressources : agricoles, piscicoles, cynégétiques, touristiques, culturels, de loisirs,…).
Quelles menaces pèsent sur les zones humides ?
Près de 67 % des zones humides métropolitaines ont disparu depuis le début du XXème siècle dont la moitié entre 1960 et 1990.
Les causes majeures de disparition de ces milieux sont le développement de l’urbanisation et des infrastructures, l’intensification de l’agriculture, l’aménagement des cours d’eau, le prélèvement d’eau et l’extraction de matériaux.
Aussi utiles soient-elles et en dépit de la prise de conscience de l’intérêt général de leur préservation et gestion durable (cf article L.211-1-1 du CE), la destruction et la dégradation des zones humides perdurent encore aujourd’hui.

Pour plus d’information sur les zones humides