Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Actualités
 

BSH Adour-Garonne du 1er septembre 2019

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 octobre 2019 (modifié le 6 novembre 2019)

En résumé, sous l’effet d’un temps globalement sec et chaud et de besoins en eau importants, la tendance est au tarissement généralisé des cours d’eau du bassin, malgré une réactivation temporaire à la faveur de quelques épisodes pluvieux localement intenses.
Les niveaux des nappes libres sont toujours orientés à la baisse et modérément bas pour la majorité des grands systèmes aquifères.
L’hydrologie générale reste déficitaire en août sur la majorité du bassin. La situation est particulièrement préoccupante pour les petits cours d’eau de tête de bassin avec un nombre très important de stations en assec ou en rupture d’écoulement.
Dans ces conditions, les débits seuils de référence sont franchis sur de nombreux cours d’eau : passage sous les valeurs du débit objectif d’étiage sur 47 points nodaux et sous le débit de crise sur 10 points nodaux.
Pour compenser les prélèvements ou soutenir les débits, les réalimentations ont été intenses et généralisées ce mois d’août. Les réserves affichent un taux de remplissage de près de 54 % au 1er septembre, nécessitant une vigilance pour la gestion de l’étiage automnal.
Enfin, la quasi-totalité des départements du bassin ont appliqué des mesures de restriction dont le niveau a été renforcé au cours du mois (nombreux sous-bassins peu ou pas réalimentés en crise).

Télécharger le bulletin au 1er septembre 2019