Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Actualités
 

En Adour-Garonne, une entrée en étiage différée grâce aux précipitations printanières

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 juin 2019 (modifié le 18 juillet 2019)

"En résumé, le stock des réserves est très satisfaisant (plus de 96 %).
Les conditions hydroclimatiques de ces dernières semaines (températures fraîches, précipitations régulières et plus ou moins abondantes) ont permis de différer l’entrée en étiage, en soutenant les écoulements superficiels. Toutefois, l’hydrologie générale est déficitaire en mai, comme en mars et en avril, sur la quasi-totalité du bassin.
La pluviométrie, également déficitaire sur la majorité du bassin depuis novembre 2018, n’a pas permis une recharge suffisante en profondeur (niveaux des nappes libres du bassin orientés à la baisse et modérément bas).
En mai, six départements ont appliqué des mesures de restriction de niveau vigilance à alerte."

Retrouvez le bulletin de situation hydrologique du 1er juin 2019

Retrouver les bulletins de situation hydrologique précédents