Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Sites et paysages
 

L’observatoire photographique des paysages garonnais

L’observatoire photographique des paysages de Garonne vise à suivre les transformations des paysages fluviaux au cours du temps, afin de mieux les comprendre et d’évaluer les effets des politiques publiques que nous menons. Il permet alors de capitaliser une mémoire collective sur le fleuve, de sensibiliser les populations à l’évolution des paysages et constitue une aide à la décision en vue de protéger, valoriser ou réhabiliter les paysages.
 
 
 

Des observatoires portés par les acteurs locaux

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 mai 2020 (modifié le 28 mai 2020)

L’observatoire photographique des paysages de Garonne vise à suivre les transformations des paysages fluviaux au cours du temps, afin de mieux les comprendre et d’évaluer les effets des politiques publiques que nous menons. Il permet alors de capitaliser une mémoire collective sur le fleuve, de sensibiliser les populations à l’évolution des paysages et constitue une aide à la décision en vue de protéger, valoriser ou réhabiliter les paysages.

Les observatoires portés par les acteurs locaux (collectivités, associations, partenaires) sont composés de points de vue qu’ils ont sélectionnés et qu’ils rephotographient régulièrement. Ces points de vue sont représentatifs de l’ensemble des paysages fluviaux (bords du fleuve, plaine inondable, coteaux et terrasses qui ont un lien d’usage avec le fleuve).

Par comparaison des clichés sur un même point de vue, il est possible d’analyser la transformation des territoires au regard des grandes thématiques révélatrices de l’évolution des paysages de Garonne :
le patrimoine fluvial, les milieux naturels, la ripisylve, les peupleraies, la dynamique fluviale, les affluents, les canaux, l’extraction de granulats, l’urbanisation, l’agriculture, les points de vue remarquables, l’itinérance et le tourisme….

Le laboratoire GEODE de l’université de Toulouse Jean-Jaurès, en partenariat avec les DREAL et le SMEAG, a publié 2 ouvrages méthodologiques pour construire et valoriser un observatoire photographique des paysages de Garonne. Une plaquette de synthèse a été éditée par les DREAL, le SMEAG et GEODE pour aider à construire un observatoire photographique des paysages de la Garonne.

Construire un observatoire photographique des paysages de la garonne (format pdf - 1.2 Mo - 28/05/2020)

L’observatoire photographique des paysages du Val de Garonne

L’observatoire photographique des paysages de la confluence Garonne-Ariège

Pour en savoir plus :
Voir la rubrique sur les observatoires photographiques du paysage


Télécharger :

Un observatoire scientifique du laboratoire GEODE

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 mai 2020 (modifié le 25 mai 2020)

Le laboratoire GEODE de l’Université de Toulouse Le Mirail a capitalisé plus de 3 000 cartes postales ou photographies anciennes sur l’ensemble du fleuve. Tous ces documents photographiques représentent le fleuve et ses paysages riverains à différentes époques.
Une campagne de rephotographie a été menée entre 2011 et 2013 permettant de rephotographier plus de 1000 sites. Des points de vue nouveaux révélateurs des dynamiques en cours ont également été identifiés.
L’ensemble de ces éléments est publié sur le site internet http://opgaronne.univ-tlse2.fr.

Cet observatoire scientifique apporte une connaissance majeure sur l’évolution des paysages garonnais au XXe siècle. Une analyse portant sur les grandes thématiques révélatrices des transformations paysagères a été ainsi réalisée par Philippe Valette (GEODE) dans le cadre du plan Garonne et fait l’objet d’un rapport « Evolution des paysages garonnais : de l’observation photographique à l’analyse géohistorique » publié en avril 2020.


Télécharger :