Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Actualités
 

La situation hydrologique sur le bassin Adour-Garonne au 1er novembre 2020

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 13 novembre 2020

La fin de l’étiage et le début de la recharge automnale

Le mois d’octobre est marqué par une pluviométrie importante sur l’ensemble du bassin. Il marque une hausse des niveaux piézométriques et donc le début de la recharge des nappes.
Au 1er novembre, l’hydrologie générale des cours d’eau est excédentaire sur 95 % des stations suivies. Le taux de remplissage global des retenues hors convention est de 49,8 % et 21,8 % pour les retenues conventionnées. Dans ces conditions, les débits moyens journaliers sont restés supérieurs aux débits objectifs d’étiage (DOE) tout le mois sur 89 % des points nodaux. Les débits de crise (DCR) n’ont été franchis que sur une station : le Né à Salles-d’Angles (5 jours).
La totalité des arrêtés pris durant le mois d’octobre ont assoupli voire totalement levé les mesures de restrictions. Au 1er novembre, seuls 3 arrêtés de restrictions sont encore en vigueur (contre 64 au 1er octobre) : deux sur le Système Neste et un en Charente-Maritime.
La reconstitution des stocks dans les retenues, la recharge des nappes ainsi que la réhausse des débits des cours d’eau ont débuté, là où habituellement l’étiage se poursuit, permettant d’envisager un démarrage de l’étiage 2021 dans de bonnes conditions.
Lire le bulletin au 1er novembre
Lire les bulletins précédents