Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Actualités
 

Le premier Comité régional de l’habitat et de l’hébergement

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 avril 2016 (modifié le 21 avril 2016)

Représentant le préfet de région, Marc Chappuis, secrétaire général pour les affaires régionales, a présidé ce premier comité régional de l’habitat et de l’hébergement (CRHH) qui a réuni les acteurs de la politique d’hébergement et du logement de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. A l’ordre du jour, le bilan 2015 et les perspectives 2016 pour la nouvelle grande région.

Une instance d’échanges et de débat

A l’image des deux anciens comités régionaux, cette nouvelle instance est un lieu d’échanges, de débats et de partage d’informations relatives aux besoins en logement et en hébergement, aux grandes orientations de la politique de l’habitat, à la programmation annuelle des aides publiques.
Ces orientations répondent aux ambitions de la politique nationale avec un triple objectif : relancer la construction, contribuer à la cohésion sociale et assurer des réponses adaptées aux personnes les plus vulnérables.

Les enjeux de la politique de l’habitat et de l’hébergement dans la grande région

La région se caractérise notamment par un fort dynamisme démographique qui génère des besoins importants en logements, par une demande HLM soutenue, la persistance d’un parc ancien dégradé, des difficultés d’accès à un logement décent pour les ménages les plus modestes et de nombreuses situations urgentes pour des personnes sans abris.
Aussi, l’ensemble des acteurs se mobilisent pour développer une offre de logements à loyers abordables, requalifier les territoires fragilisés, favoriser la mixité sociale et produire une offre de logements adaptés pour les ménages les plus vulnérables.

Un bilan régional 2015 positif

Le bilan 2015, marqué par cette dynamique des acteurs, est nettement positif :
- un niveau soutenu de production de logements HLM : 8840 logements financés en PLUS et PLAi ;
- un fort engagement pour la réhabilitation du parc privé avec plus de 7800 logements réhabilités dont 5432 au titre de la lutte contre la précarité énergétique avec le programme « Habiter mieux » ;
- une augmentation du nombre de places en structures d’hébergement et en logements accompagnés.

Les perspectives pour 2016

La programmation budgétaire 2016 vise une augmentation significative de l’offre de logements abordables avec un objectif régional de production de logements sociaux et très sociaux porté à plus de 10 000 logements.
Un effort sera réalisé pour poursuivre la dynamique en faveur de la lutte contre la précarité énergétique et renforcer la rénovation des segments du parc les plus dégradés (lutte contre l’habitat indigne, copropriétés en difficultés) avec un objectif d’intervention à la hausse de 8 % par rapport à la programmation initiale de 2015. L’action publique sera concentrée notamment sur la requalification des territoires fragilisés, dans les quartiers urbains et les centres bourgs dévitalisés.
Une attention particulière sera apportée pour poursuivre le développement d’une offre adaptée pour les ménages les plus vulnérables et répondre aux situations d’urgence des personnes sans domicile.

Les interventions

cliquer sur les photos pour les agrandir (photos DREAL LRMP / C. Lavit)