Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Actualités
 

Les zones sensibles à l’eutrophisation du bassin Rhône-Méditerranée

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 avril 2017

Le préfet coordonnateur du bassin Rhône-Méditerranée vient d’arrêter la révision des zones sensibles, qui conduit à une extension du classement antérieur datant de 2010.
L’arrêté du 21 mars 2017ainsi que les référentiels cartographiques et le rapport final et synthèse de la consultation sont disponibles sur le site internet du bassin.

Qu’est-ce que l’eutrophisation?

L’eutrophisation est la conséquence d’un enrichissement excessif en nutriments (azote, phosphore) conduisant à des développements végétaux anormaux. Ce phénomène est également fonction des conditions physiques d’écoulement (notamment vitesse d’écoulement et ensoleillement qui influent sur la température de l’eau). La pollution domestique et la pollution agricole sont les causes anthropiques majeures d’enrichissement en nutriments des masses d’eau.

La directive 91/271/CEE du 21 mai 1991 (dite Directive Eaux Résiduaires Urbaines), impose un traitement plus poussé dans des zones définies comme sensibles à l’eutrophisation. La liste des zones sensibles doit être régulièrement révisée.

En savoir plus