Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Écologie

Statut de protection et de conservation

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 décembre 2011 (modifié le 31 octobre 2014)

Protection nationale

L’arrêté du 19 novembre 2007 (version consolidée au 19 décembre 2007) fixant la liste des amphibiens et des reptiles protégés sur l’ensemble du territoire (source : www.legifrance.gouv.fr) ne cite que le « Lézard montagnard pyrénéen Archaeolacerta monticola (Boulenger, 1905) ». Toutefois, ce binôme ne désigne plus aujourd’hui aucune espèce présente sur le territoire français (ni même aucune espèce tout court).

Ainsi, aucune des trois espèces pyrénéennes d’Iberolacerta ne figure nommément sur la liste des reptiles protégés sur le territoire national.

Protection européenne

  • Directive européenne « Habitat » (CEE 92/43)
    Sont inscrits à l’annexe 2 Iberolacerta bonnali (sous le nom de Lacerta bonnali) et Iberolacerta aranica (par inclusion dans l’ensemble bonnali).
    Décrit postérieurement à l’adoption de la Directive, Iberolacerta aurelioi ne figure pas aux annexes.
    Des démarches sont actuellement en cours auprès des experts de la Commission européenne en vue d’une prise en compte des évolutions récentes de la systématique des Lézards pyrénéens.
  • Convention de Berne
    Seul « Lacerta bonnali » est inscrit à l’annexe 3 de la Convention de Berne (« Espèce de faune protégée »)

Statuts UICN

Les trois espèces figurent sur la Liste Rouge des vertébrés menacés en France (source : www.uicn.fr).

  • Iberolacerta aurelioi dans la catégorie « CR » (« En danger critique d’extinction »)
  • Iberolacerta aranica dans la catégorie « EN » (« En danger d’extinction »)
  • Iberolacerta bonnali dans la catégorie « EN » (« En danger d’extinction »)