Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Accueil

Consultation publique - Dérogation à l’interdiction de destruction d’espèces protégées - Remblaiement d’étangs en bordure Est de la plateforme de l’aéroport de Montpellier- Méditerranée (34)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 novembre 2013 (modifié le 30 septembre 2014)

Dans le cadre de la sécurité aérienne, l’aéroport de Montpellier-Méditerranée comblera 2 plans d’eau situés dans l’enceinte de l’aéroport afin de réduire l’attractivité aviaire et les risques de collisions. Ce projet impactera 8 espèces animales dont 7 oiseaux et un insecte.

Cette atteinte à des espèces protégées nécessite par conséquent une dérogation à la protection stricte des espèces, en application du code de l’environnement (L411-2).
Conformément à la charte de l’Environnnement, le public a été invité à prendre connaissance de cette demande de dérogation espèces protégées et a pu émettre des observations.

Déroulement de la consultation

La consultation publique relative à cette demande de dérogation a été réalisée uniquement par voie électronique, sur la base du dossier de demande de dérogation.

Le public a eu la possibilité de faire connaître ses observations sur cette demande de dérogation du 5 au 20 novembre 2013 (durée de 15 jours), et disposait pour ce faire des pièces suivantes en téléchargement :

  • dossier technique de demande de dérogation

La consultation est désormais terminée

Aucune observation n’a été reçue, la décision est consultable à la rubrique arrêtés accordés.

En savoir plus sur les dérogations à la protection des espèces.