Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Accueil

Consultation publique - Dérogation à l’interdiction de destruction d’espèces protégées - Déviation de Castries - RD610 (34)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 mai 2014 (modifié le 30 septembre 2014)

Le Conseil Général de l’Hérault porte un projet de déviation de Castries - RD610. Le projet vise à fluidifier et sécuriser la circulation, réduire les nuisances dans la traversée de la ville de Castries, et traiter les dessertes des riverains ; il présente ainsi des raisons impératives d’intérêt public majeur, de nature sociale et économique.
La réalisation de ce projet implique la destruction d’individus de 1 espèce de flore et 46 espèces de faune protégées.

Cette atteinte à des espèces protégées nécessite par conséquent une dérogation à la protection stricte des espèces, en application du code de l’environnement (L411-2).
Conformément à la charte de l’Environnnement, le public a été invité à prendre connaissance de cette demande de dérogation espèces protégées et a pu émettre des observations.

Déroulement de la consultation

La consultation publique relative à cette demande de dérogation a été réalisée uniquement par voie électronique, sur la base du dossier de demande de dérogation.

Le public a eu la possibilité de faire connaître ses observations sur cette demande de dérogation du 5 au 21 mai 2014 (durée de 15 jours), et disposait pour ce faire du dossier de demande et ses annexes en téléchargement :

Aucune observation du public n’a été exprimée.

L’arrêté actant la décision du Préfet sera consultable à la rubrique arrêtés accordés

En savoir plus sur les dérogations à la protection des espèces.