Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Sites et paysages

Journée inter-régionale "Quels enjeux pour la canal de Garonne" - 19 juin 2014

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 mai 2014 (modifié le 8 décembre 2017)

Quels enjeux pour le Canal de Garonne ?
Des atouts, des usages pour valoriser les territoires traversés

Réalisé 200 ans après son grand frère, le Canal du Midi, le Canal de Garonne constitue une voie d’eau majeure du Sud-Ouest : prolongement logique de l’oeuvre inachevé de P-P Riquet, qui relie Méditerranée et Atlantique, en empruntant l’isthme gaulois. De Toulouse à Bordeaux, le Canal de Garonne, parfois appelé aussi canal latéral à la Garonne, épouse et met à profit le large couloir dessiné par le fleuve, dont il puise les eaux. Infrastructure moderne de navigation au tracé rectiligne, il traverse et irrigue sur près de 200 km de nombreux pays et territoires avec lesquels ont été nouées, sur près de 150 ans, des relations privilégiées mais qui se sont distendues avec la désaffection de la navigation de fret.
Les ouvrages d’art, ses alignements de platanes, sa proximité avec la voie ferrée, les traversées urbaines et une « mise en scène » parfois magistrale lui confèrent de nombreux atouts qui lui valent désormais un regain d’intérêt. D’ailleurs, il fait partie des éléments de repère, voire un emblème, pour les habitants. Ces qualités et cette reconnaissance locale contribuent à sa fréquentation entre pratiques touristiques et usages de loisir. Voie verte, promenade, échappée sportive, arrêt sur image sont autant d’usages « doux » et durables dès lors qu’ils se conjuguent et se tissent avec les territoires traversés. Patrimoine du quotidien de plusieurs milliers de personnes, le Canal de Garonne constitue une réelle opportunité pour construire des synergies tout au long du linéaire mais également des connections de part et d’autre.
Aussi, quelles mises en valeur sont à l‘oeuvre aujourd’hui et quelles sont celles qu’il pourrait susciter ? Comment penser, imaginer des projets de territoire qui allient ses potentialités propres à celles des espaces habités, cultivés ou naturels, pour qu’au-delà de la seule activité touristique, le Canal de Garonne s’intègre mieux aux territoires et que ces derniers l’assimilent dans toutes ses dimensions ?


Télécharger :