Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Développement durable, évaluation environnementale

L’étude DREAL/DIRECCTE Occitanie emploi dans l’éolien flottant

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 22 août 2019

En matière d’éolien flottant, la DREAL exerce différentes missions régaliennes, mais ces 2 dernières années, elle s’est aussi intéressée aux métiers de cette filière. Elle vient d’achever une étude prospective visant à mesurer l’impact sur l’emploi d’un développement de l’éolien flottant au large de l’Occitanie. Son objectif était d’identifier les actions à mener pour que les territoires et leurs habitants profitent au mieux des emplois qui seront créés.

En 2017 et 2018, la DREAL Occitanie a été retenue, par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, pour déployer un kit méthodologique d’accompagnement des transitions professionnelles des filières impactées par la transition énergétique et écologique, un outil créé par le Commissariat Général au Développement Durable et par le Ministère du Travail.

La DREAL Occitanie, en collaboration avec la DIRECCTE, a souhaité appliquer ce kit à la filière, de l’éolien offshore flottant. Ce tandem initial a associé à cette étude, au travers du comité de pilotage, l’ensemble des acteurs régionaux intervenant sur le sujet.

Ce projet, qui a duré de début 2017 à avril 2019, a été réalisé sur 4 bassins d’emplois (Narbonne, Béziers, Alès, Castelsarrasin/Moissac) notamment au travers de 8 réunions territoriales qui ont regroupé au total 129 participants.

Les principaux résultats obtenus sont les suivants.

  • La création et l’exploitation de fermes éoliennes commerciales ne nécessiteront pas la création de nouveaux métiers, mais l’acquisition de nouvelles compétences pour des métiers déjà existants.
  • Parmi les métiers nécessaires pour la création et l’exploitation de ces fermes, 10 représenteraient 74% des emplois.
  • Malgré la prise en compte d’un scénario de référence ambitieux pour la filière, le volume d’emploi est insuffisant pour créer localement une filière dédiée.
  • Plusieurs de ces 10 métiers les plus représentés sont aujourd’hui déjà en tension dans les territoires. Le développement de fermes éoliennes risque de renforcer ces tensions.
  • Le métier le plus représenté est celui de technicien de maintenance.

L’objectif de la DREAL était aussi de se placer en initiateur sur ce sujet et de trouver des relais pour la poursuite des travaux à l’issue de cette étude initiale. C’est chose faite puisque l’animation de ce sujet va être poursuivie par l’Agence de développement de la Région (AD’Occ), associée depuis le départ au projet.

Vous trouverez ci-dessous 2 infographies présentant l’étude, ainsi que le rapport complet.

Infographie étude emploi eolien off shore A4 (format pdf - 757.7 ko - 21/08/2019)
Infographie étude emploi eolien off shore A5 (format pdf - 639.2 ko - 21/08/2019)

Rapport étude eolien off shore (format pdf - 1.3 Mo - 21/08/2019)
Annexe 1 - rapport phase 1 (format pdf - 2.9 Mo - 21/08/2019)
Annexe 2 - rapport phases 2 et 3 (format pdf - 1 Mo - 21/08/2019)
Annexe 3 - fiches metiers et passerelles (format pdf - 483.3 ko - 21/08/2019)
Les infographies disponibles supra constituent l’annexe 4.
Annexe 5 - présentation kit méthodologique (format pdf - 325.5 ko - 21/08/2019)